Les collectifs gardois interpellent le président du Département

nonmerciLes collectifs gardois opposés à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures par techniques de troisième génération (1) et engagés vers une transition énergétique pérenne sont mobilisés depuis début 2011 contre les permis exclusifs de recherche (exploration) d’hydrocarbures (PERH) et notamment les 6 délivrés le 1er mars 2010 impactant des centaines de communes gardoises.
Le rassemblement du 28 février dernier à Barjac a clairement fait entendre l’opposition documentée (2) de plusieurs milliers de personnes venues d’une vingtaine de départements, à ces projets, avec l’appui de plus de 350 élus se joignant à la manifestation.
Par la présente nous sollicitons un entretien avec vos services afin d’évoquer les actions juridiques contre ces PERH et notamment celui dit de Montélimar.

Lire la suite : LettreBouadCD30

Communiqué de presse des collectifs & actions contre le sommet des pétroliers à Pau

non
COMMUNIQUE DE PRESSE des Collectifs contre les
pétroles et les gaz de schiste et de couche
Lyon, Dimanche 03 Avril 2016
Avril 2016-CommuniquePresseCNLyon
Les collectifs opposés au pétrole et gaz de schiste et de couche se sont réunis les 2 et 3 Avril à Lyon en coordination nationale. A cette occasion, cette dernière s’est élargie de militants provenant de Lacq. Cet ancien site majeur de l’exploitation du gaz en France connaît une réactivation avec de nouveaux permis d’exploration et de recherche d’hydrocarbures malgré l’impact sur la santé des riverains confirmé récemment.
Dans la continuité de la mobilisation de Barjac le 28 février dernier qui a rassemblé 15000
personnes, dont plus de 350 élus, les collectifs demandent à la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, de se mettre en cohérence avec ses propos sur la fin de l’attribution de permis d’exploration et de recherche d’hydrocarbures.

PétroliersClimat : nouvelle série d’actions contre le sommet MCEDD pendant la nuit et ce matin

300 militants climat perturbent gravement le sommet des pétroliers à Pau

Mardi 5 avril, Pau : plus de 300 militants climat sont parvenus à franchir le dispositif policier et à perturber l’ouverture du sommet pétrolier MCE Deepwater Development, accueilli par Total à Pau. Ils occupent actuellement l’extérieur de la conférence et appellent tous les défenseurs de l’océan et du climat à les rejoindre.
Video : http://www.desobeir.net/2016/04/07/300-militants-climat-perturbent-gravement-le-sommet-des-petroliers-a-pau/

Pau, le 06 avril  2016
#STOPMCEDD

Mercredi 6 avril 2016, Pau : les militants climat ont poursuivi la mobilisation contre le sommet pétrolier MCEDD pendant la nuit et au petit matin en menant des actions dans les hôtels où sont logés les plus hauts responsables des compagnies pétrolières participantes. Les congressistes ont été réveillés pendant la nuit à deux reprises par des sirènes, et des militants se sont enchaînés aux sorties d’un des hôtels pour empêcher les représentants pétroliers de se rendre au sommet ce matin.Cette nuit, des activistes climat sont entrés dans l’hôtel Beaumont, et dans le parc de l’hôtel Navarre, deux hôtels où sont logés certains des plus hauts responsables des compagnies pétrolières qui participent au sommet MCEDD.
Ce sommet avait déjà été gravement perturbé hier dès son ouverture et tout au long de la journée par des actions non-violentes et déterminées. À 2h du matin, 8 activistes sont entrés dans le parc de l’hôtel Navarre et ont fait retentir une forte sirène pour réveiller les congressistes et manifester de nouveau contre la tenue de ce sommet. Deux autres équipes d’activistes sont entrées à l’intérieur même de l’hôtel Beaumont, à 2h et à 3h30 du matin, ont parcouru tous les étages de l’hôtel et ont réveillé les congressistes avec des sirènes, des mégaphones et des cornes de brume.
1 (StopMCEDD)À 7h15, d’autres activistes ont bloqué leurs bras dans les portails des trois sorties de l’hôtel Navarre pour empêcher d’importants responsables de se rendre au sommet MCEDD. Les policiers sont intervenus pour les déloger mais ne sont parvenus à libérer les accès que vers 8h30. Les accès n’ont été sécurisés qu’à 8h50 par des cordons de police, permettant à des cadres de Total de sortir de l’hôtel, sous le slogan « Totalement irresponsables » scandé par les militants encore présents sur place.
Les militants climat dénoncent depuis un mois la tenue du sommet MCEDD et appellent à le bloquer de manière non-violente et déterminée. Ce sommet organisé à Pau réunit des grandes compagnies pétrolières comme Total, Shell ou BP, et des exploitants offshore, afin d’étudier les moyens de développer les forages sous-marins profonds et ultra-profonds afin d’exploiter toujours davantage de pétrole.
DP StopMCEDD Paris.pdfHier, le sommet avait été sérieusement perturbé dès son ouverture et tout au long de la journée, à l’intérieur et à l’extérieur du Palais Beaumont qui accueille le MCEDD, malgré l’important dispositif policier qui avait été mis en place (155 policiers, des clôtures tout autour du site, des rues fermées à la circulation). Trois activistes étaient entrés en scène à l’intérieur du centre de congrès dès la cérémonie d’ouverture en s’enchaînant sur la scène centrale et en prenant la parole devant les congressistes pour expliquer en quoi ce sommet MCEDD est en contradiction complète avec les engagements de l’Accord de Paris pour stabiliser le climat.
À l’extérieur, une quarantaine d’activistes étaient parvenus à franchir le dispositif policier, ouvrant la voie à un rassemblement de plus de 300 personnes qui avaient manifesté toute la journée autour du bâtiment avec des mégaphones, des cornes de brume, et des banderoles. Les policiers avaient tenté de les déloger en gazant et en matraquant les manifestants, qui avaient résisté de manière non-violente et étaient parvenus à occuper l’extérieur du site jusqu’à la fin de la première journée du congrès.

Plateforme #STOPMCEDD
( Alternatiba, Amis de la Terre, ANV-COP21, Attac, Bizi !, Chrétiens Unis pour la Terre, Friends of the Earth International, Nation Océan, Surfrider Foundation Europe, Village Emmaus Lescar-Pau, 350.org )
Photos HD Libres de droit et Dossier Campagne STOPMCEDD téléchargeables ici
CONTACTS PRESSE
ANV-COP21 : Sylvine Bouffaron
sylvinebouffaron@orange.fr 06 87 50 65 35
Bizi ! : Txetx Etcheverry
gtxetx@gmail.com 06 14 99 58 79
Nation Océan : Olivier Dubuquoy
dubuquoy@riseup.net 06 71 79 36 05
350.org : Nicolas Haeringer
nicolas@350.org 06 50 86 12 59
Amis de la Terre : Malika Peyraut
malika.peyraut@amisdelaterre.org 06 88 48 93 68
ANV-COP21
http://anv-cop21.org
Facebook : anvcop21
Twitter : @AnvCop21

Des nouvelles d’ici et d’ailleurs…

Deux articles parus sur le site de l’Observatoire des Multinationales qui font le point sur les initiatives en cours et récentes décisions de la Commission européenne : De la mer Caspienne à la Méditerranée, un projet de gazoduc géant symbolise les reniements de l’Europe

Témoignages Algérie « Nous avons troqué le gaz de schiste contre les jardins potagers »

par Hacina Zegzeg 17 mars 2016

Il y a un peu plus d’un an, une mobilisation populaire gagnait In Salah, au cœur du Sahara algérien, pour s’opposer à l’exploitation des gaz de schiste, prônée par le gouvernement. Alors que la compagnie pétrolière publique Sonatrach vient de suspendre ses forages, Hacina Zegzeg, l’une des leaders du mouvement social, revient sur ce mouvement inédit. Interdite de sortie du territoire algérien, elle nous a envoyé son témoignage : « L’eau est l’élément vital de notre vie dans le désert. In Salah a pris en main son destin. Le nouveau concept est « Smart Sahara ». Il est simple : maraîchage, énergie solaire, développement
durable. »
Lire la suite sur Basta
Permis de Schuepbach : pas d’indemnisation ! http://www.midilibre.fr/2016/03/11/gaz-de-schiste-schuepbach-perd-la-bataille-de-l-indemnisation,1298462.php
Pouyanné pdg de Total était à Montpellier ce week-end : http://objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr/entreprises/industrie/2016-03-13/-on-s-enerve-sur-le-gaz-de-schiste-sans-doute-pour-rien.htm
Gaz-de-schiste,-un-millier-

Barjac : merci à toutes et à tous ! Nous savions que nous pouvions compter sur vous.
Le rassemblement de Barjac, organisé par 125 collectifs anti gaz de schiste, a été une réussite. Votre détermination, exprimée dans un rassemblement festif et pacifique, confirme l’opposition citoyenne à la fracturation hydraulique et à toute exploration et exploitation des huiles et gaz de schiste ou de couche.

Et la suite ? Un courrier, qui présente les revendications du rassemblement et des collectifs, et une demande de rendez-vous au Ministère de l’Environnement, sera envoyé, dans les jours qui viennent, à Ségolène Royal. A cette occasion nous lui remettrons la pétition papier signée par 5.000 personnes et la pétition numérique qui a recueillie plus de 9.000 signatures. Important : Vous pouvez encore signer la pétition numérique pendant quelques jours en vous rendant sur le lien suivant : http://petition.nogazaran.fr/
Numéros de vigilance : Véhicules, camions ou travaux suspects? Mouvements sur terrain? Contactez les numéros d’alerte ci-dessous. Notez bien ces numéros et gardez-les précieusement sur vous! Avant tout signalement, précisez: lieu et/ou direction.
Gard: 06 95 60 22 27 – Ardèche: 06 23 66 15 51
Rassemblement contre les gaz des schiste à Barjac le 28 février 2016 : c’est à voir sur teledraille.org

Quel week-end !

Marée humaine à Barjac…
http://www.bastamag.net/Des-milliers-de-personnes-a-Barjac-pour-dire-non-aux-gaz-de-schiste 
http://www.reporterre.net/A-Barjac-15-000-manifestants-contre-le-gaz-de-schiste 
http://www.midilibre.fr/2016/02/28/deja-3-500-personnes-reunies-a-barjac-pour-dire-non-au-gaz-de-schiste,1292685.php 
http://www.objectifgard.com/2016/02/29/fait-du-jour-a-barjac-les-anti-gaz-de-schiste-lancent-un-appel-au-gouvernement/

… et à Notre Dame des Landes

http://www.reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-pari-des-rebelles-est-gagne
http://www.bastamag.net/Il-n-y-aura-jamais-d-aeroport-a-Notre-Dame-des-Landes
http://www.reporterre.net/Craque-vieux-monde-les-fleurs-de-la-vie-percent-ton-beton
http://www.reporterre.net/A-Lille-les-militants-unissent-les-luttes-ecologiques-et-sociales

Le sommet MCE Deepwater Development prévu à Pau (64) du 5 au 7 avril ne doit pas se tenir ! 
Du mardi 5 au jeudi 7 avril 2016, doit avoir lieu à Pau (64) le sommet MCE Deepwater Development qui rassemblera les décideurs stratégiques des marchés du gaz et du pétrole en eaux profondes : bref, une véritable « COP21 des fossoyeurs du climat » :  http://anv-cop21.org/1282-2/

Barjac : la presse, le plan, l’appel mis à jour et la Lettre à Nîmes métropole

Mouton BarjacAlors que la Gazette de Nîmes annonce notre co-voiturage, Midi Libre de ce jour fait part de notre mobilisation : Les anti-gaz de schiste se préparent (ML)

Le plan du rassemblement (parkings et autres) est à votre disposition : Barjac plan-parkings

L’appel de Barjac est mis à jour avec de nombreuses nouvelles signatures : APPEL DE BARJAC 22-02-16

Un courrier à Mr Yvan Lachaud, Président de Nîmes Métropole : lettreYLachaud 02 2016